Encloque Mode d'emploi 6/10

Publié le

En Cloque
Mode d'Emploi

Affiche américaine. Universal Pictures
Histoire: Ben Stone a une vie insouciante avec ses quatres inséparables amis Jonah, Jason, Jai et Martin, aussi glandeurs et gamins attardés que lui. Sans job, sans argent, sans ambition, il se laisse vivre.
                 Alison Scott est belle, dynamique. Elle habite avec sa soeur et son beau-frère dans un quartier résidentiel. Ambitieuse, elle vient d'avoir une promotion dans le chaine de télévision people I!
                 Pour fêter cet évènement, elle sort en boite avec sa soeur et un peu ivre ramène Ben chez ele pour une nuit. Le lendemain, elle lui fait comprendre qu'il ne s'agissiat que d'une nuit. Mais 8 semaines plus tard, Alisson est prise de nausée...
Katherine Heigl et Seth Rogen. Paramount Pictures France
Production: Judd Apatow fait ici un film de familial. E3n effet, il retrouve nombres d'acteurs avec lesquels il a déjà travaillé (Freaks and Geeks, 40 ans toujours puceau) mais aussi sa femme (Leslie Mann) et ses filles.
A l'origine le premier rôle féminin était attribuée à Anne Hathaway mais suite à son désistement pour divergeance créatives, Katherine Heigl (Roswell , Grey's Anatomy) fut choisie.
Au départ ce film devait être la suite de "40 ans toujours puceau" puis il fût décidé de placer ces deux futurs parents au début de leur vie d'adulte.
Le film a été bien reçu par les critiques et le public:

Variety magazine  "more explosively funny, more frequently, than nearly any major studio release in recent memory."

Entertainment Weekly note A  "extremely rude, extremely funny, irresistible fairy tale about contemporary American frogs, princesses, childbirth classes, and bongs"

Ebert & Roeper, Richard Roeper et le critique David Edelstein "likeable and real", noting that the film even "deserves its sentimental moments"


Mon Avis: cette comédie alterne moments émouvants et gags grosssiers. Les gags (servant principalement à caractériser ben) sont un peut trop nombreux et long à mon goût mais cela s'explique peut être par le fait que je ne sois pas un homme et donc je m'imagine terrifié à l'idée de confier des resposnabilités à cet homme.
Malgré tout le personnage de Ben devient attachant. De même Katherine Heigle incarne à merveille la jeune et mabieuse femme qui se retrouve face à la grossesse ( La ruée pour achter tous les tests de grossess est plutôt bien trouvée).
La présence du couple Debbie et pete est aussi un ingénieux stratagème pour nous faire entrevoir l'avenier de Ben et Allison en parallèle à leur présent. A contrario, les amis de Ben sont assez caricaturaux pour être attachants.
On peut regretter que les hommes et les femmes soient icic représentés de façon un peu trop stéréotypée (mais peut être tellement vraie sur de nombreux points).
Par contre Jon Aptow n'hésite pas à égratigner de façon jubilatoire hollywood avec le politiquement correct d'un entreprise qui veut inciter ses présentatrice à maigrir ou encore la complainte de Ryan Seacrest envers les jeunes stars( récompenser aux Teen Choice Awards 2007).
On remarque aussi en filigramme une critique des méthodes d'éducation des garçons qu'on laisse grandir sans leur inculquer le sens des responsabilités et celles des filles dont on attend beaucoup jeunesse, minceur, ambition...
Malgré des bons passages, des idées pleines de finesses et des personnages attachants, le film manque quelque peu de cohérence et comporte quelques longeurs et on ne peut que le regretter...
 


Publié dans Ciné Ca Passe

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article